Expositions d'art
contemporain à l’espace Icare

Les expositions d’art contemporain sont présentées par le collectif Ik-art de l’espace Icare. Composé d’une vingtaine de personnes passionnées, le collectif propose chaque année une sélection d’artistes contemporains. Une programmation exigeante et de qualité au service de l’accès à l’art contemporain pour tous.
Prochains événements

Bientôt en ligne.

Evénements passés
monument-02.jpg
Paul Bertier

5
AVR

29
AVR

Vernissage le jeudi 7 avril à partir de 18h30

Paul Bertier aime associer rigueur et sensibilité, travail conceptuel et manuel. Il s’interroge sur l’urbanité et sa mise en oeuvre, ses bords, ses frontières, ses horizons. Pour explorer cet imaginaire, il construit des images ambivalentes. Il cherche un point d’émergence de la ville, entre expérience sensible et imaginaire collectif. Ses images procèdent d’un jeu de transposition poétique comme d’un travail sur le vide et l’épure. Apparaissent alors des formes en tension entre le particulier et l’universel, le naturel, l’artificiel.
Mais c’est aussi un travail sur l’acte de peindre et de dessiner où les motifs de la ville font office de programme.
Chaque surface a ses qualités propres : le grain prononcé d’un bitume répond à la nuance modelée d’un massif ; le chevauchement de deux couleurs dialogue avec le tracé rapide d’un végétal… Les images sont pensées à la fois comme objets plastiques et comme supports de projections afin que le spectateur forme son propre chemin dans ces espaces en équilibre.

M_Verdier-Port de Bouc-1304.jpg
Martial Verdier

8
MARS

2
AVRIL

Vernissage le jeudi 10 mars à partir de 18h30

 

A travers les espaces de la ville
Port-de-Bouc, une longue plage battue par le mistral ou chauffée par le soleil mais aussi des bateaux qui viennent du bout du monde, qui passent dans la baie ou restent amarrés la nuit en illuminant la mer, des flammes qui montent dans le ciel de Lavera, des jets de vapeur sur Arcelor ; une poétique industrielle.


Présent, passé, limites
Une promenade dans le temps et l’espace est le guide de ce travail. Le passé industriel laisse une forte marque dans la ville, une sorte de retour du refoulé souvent, mais la ville vie, elle avance, se recrée. Comme un organisme vivant jusqu’où existe-t-elle, un ruisseau, un chenal, un tunnel, une route.


Foto povera
Hors les calotypes, des procédés amateurs, alternatifs, parallèles et décalés.

Fata morgana 3-Le journal du bien-St Jul
Virginie Rochetti

1er
FEV

25
FEV

Vernissage le jeudi 3 février à partir de 18h30

La fata morgana est un type particulier de mirage. Les mirages, les songes, les illusions enchantent le monde.
Virginie Rochetti parle avec le noir de l’encre, l’ombre et la lumière, le papier, et le paysage entre en résonance avec des visages croisés qui se superposent avec des personnages rêvés, totems de fantaisie, images mentales fragiles. Ils créent ensemble un voyage à la fois ancré dans le réel et dans les mondes intérieurs.

Thierry Cauwet.jpeg
Thierry Cauwet

4
JANV

29
JANV

Soirée rencontre avec l’artiste le jeudi 13 janvier à partir de 18h30

« Au début du monde naquit Chaos ». Après vint Gaïa, la terre mère de toute vie, qu’un jour féconda Ouranos le ciel, qui fut châtré par son fils Cronos. Que ce Cronos soit ou non Chronos le temps, Thierry Cauwet aime à le penser… Quelle image extraordinaire de force poétique : Le temps émasculant le ciel. C’est digne d’Antonin Artaud !

Montagne Noire acrylique sur toile ponçage 150x150cm.jpg
Jang Kwang-bum

21
SEPT

1
SEPT

Jang Kwang-bum recherche la forme du temps qui s’inscrit dans tout être et dans toute chose. Il évoque le temps en le matérialisant par des différentes couches d’acrylique posées en monochromes et en multi-couleurs sur la toile. Après avoir superposé ces couches de peinture, il les ponce afin de laisser apparaître les strates de temps qui existent en dessous de la surface. Pour cela, il choisit des formes issues de la nature, des objets ou des structures historiques.

L’accumulation du temps est une notion qui peut être appliquée à toute la nature et à toutes les fabrications de l’homme, quelles que soient les civilisations.

Aujourd’hui, nous nous intéresserons à l’image du temps empreint sur la forme de la montagne, qui fut avant toute autre chose l’inspiration de son œuvre.

Avec la mer et la terre, la montagne existe depuis le commencement du monde. C’est un élément primitif de cette planète. Son nom peut-être existait même avant que ne soit né le concept du temps. Cela expliquerait pourquoi dans de nombreuses mythologies, la montagne possède une grande connaissance du monde. Pour Jang, la montagne est un élément clé de sa problématique sur le temps et en elle il cherche à comprendre et à illustrer une forme du temps.

5D3_0054-Modifier.jpg
Woojung Park

12
OCT

23
SEPT

Le futur de la Beauté et la Clinique du Dr. Park
 

Park's Clinic est une fiction photographique imaginée par l'artiste Woojung Park. 

 

Aujourd'hui la Corée est la capitale mondiale de la chirurgie esthétique. 

GangNam, un quartier chic de Séoul, est peuplé de cliniques de chirurgie esthétique.

Dans le métro coréen, des panneaux publicitaires vantant les mérites de ces cliniques, saturent l'espace publique.

Là-bas, beaucoup de jeunes femmes se font opérer pour se rapprocher de leur "idéal de beauté".

Les critères de beauté pour les coréennes sont caucasiens ; paupières apparentes, grands yeux, nez pointu, visage mince et allongé ... 

 

Mais ces critères ne sont que les fruits de tendances éphémères et évolueront, comme depuis les siècles précédents vers une autre référence de beauté. 

Pourquoi n'arriverait il pas un jour que les critères morphologiques asiatiques (yeux bridés, nez épaté, pommettes saillantes...)

deviennent eux aussi "un idéal de beauté" recherché par les jeunes femmes occidentales ? 

Enfin, existe-t-il un absolu en matière de beauté ? 

 

Les portraits de cette série sont ceux de jeunes femmes françaises dont les traits ont été modifiés en retouche-photographique.

Ces visages sont une fiction et n’existent autrement que comme un idéal de beauté imaginaire,

un idéal poursuivi par les clientes de la clinique de chirurgie esthétique du Docteur Park.

PC.jpg
Patrick Cordeau

17
DEC

30
NOV

Murs et autres palissaderies

Palissades, murs éphémères, surfaces compromises…

Là…pour combien de temps ?

Patrick Cordeau s’amuse à nous brouiller la vue, rajoute des flèches, des indices qui ne mènent nulle part, des traits, des clous oubliés, des bois usés. Et de tout cela surgit une intense impression de vie. Avec des signes témoins d’existences passées ou indices du futur, l’artiste nous place face à nos interrogations devant le mystère de toute vie.

Catherine Duchamp-Jégou

Horaires des expositions d'art contemporain
Espace Icare

Espace Icare
31 boulevard Gambetta
92130 Issy-les-Moulineaux

Horaires​

  • Lundi au vendredi de 9h à 20h

  • Samedi de 9h30 à 18h

Dimanche et vacances scolaires nous consulter.

Les autres événements culturels de la saison :